Cultiver l'eau | interculturelles.org
Comprendre les cycles hydrologiques et cultiver l’eau

Présentation

Sans eau, pas de vie. Sous ses différentes formes et états, l’eau est indispensable à l’émergence et au maintien de la vie et compose l’essentiel des êtres vivants.
Les résultats des recherches les plus récentes confirment un savoir ancien, mais trop souvent oublié : les relations entre l’eau, les plantes et la vie du sol sont non seulement étroites, mais consubstantielles.
Ils démontrent également la justesse d’un proverbe africain qui énonce : « La différence entre désert et jardin ce n’est pas l’eau, c’est l’Homme ».
Des Africains avaient donc compris que l’humain est capable du meilleur comme du pire et ils avaient formulé il y a déjà longtemps d’une manière brève et profonde ce que de doctes personnes nomment aujourd’hui l’anthropocène.
Des humains ont créé et continuent de générer la majorité des déserts par leur maladresse, leur ignorance et leur hubris. Mais, la bonne nouvelle est que, si une minorité dominante à pu faire d’une partie de la terre un enfer déserté par l’eau, les plantes et le sol, de nombreuses expériences montrent que tout un chacun peut contribuer à en faire un Éden en apprenant à cultiver l’eau.
L’eau, comme le sol et les plantes, se cultive.
Comprendre les interrelations de ce triptyque et en prendre soin, c’est prendre soin de la vie même.
La vie se cultive
la mort aussi.
À nous de choisir.

Jean-Luc Galabert

Télécharger cette documentation:

Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau.pdf (44 Mo)
Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau-WEB.pdf (29 Mo)


Intention

Conformément à notre vocation d’être des passeurs de savoirs et d’expériences, le présent texte est un maillage et un agencement des fruits des recherches de multiples femmes et hommes.
Notre contribution propre à consisté à identifier ces recherches, sans tenir compte d’aucune frontière académique ni d’aucune hiérarchie des disciplines.
Indisciplinés et sans préjugés, nous avons ainsi convié sans distinction paysans, agronomes, sourciers, hydrologues, climatologues, historiens, poètes, écologues, géographes, géologues, gardes forestiers, biologistes, philosophes, physiciens, architectes, paysagistes, jardiniers… à un banquet des savoirs, une auberge espagnole où chacun apporte son plat d’expérience du monde.
Ignorant malheureusement les langages des non-humains, nous avons convoqué des porte-parole des arbres et autres plantes, des champignons, des animaux, des bactéries et autres micro-organismes, des molécules, des sols et de l’air pour qu’ils témoignent de l’importance de l’eau pour chacun.
Nous avons ensuite cherché à mettre en forme la substance de chaque recherche d’une manière aussi simple mais rigoureuse que possible. Puis, nous nous sommes efforcés de relier les recherches des uns et des autres pour composer un paysage des connaissances actuelles accessible à toute personne qui prendra le temps de s’y attarder.
Enfin, nous avons pris soins d’illustrer chaque idée développée au fil du texte par des photographies, dessins, schémas pour permettre de les appréhender avec un autre registre de sensibilité.
Nous espérons que cet agencement permettra à chaque lectrice et lecteur d’être sensible et d’appréhender les enjeux des cycles de l’eau et de la vie.
Cette brochure est aussi conçue pour permettre d’imaginer et de mettre en œuvre des actions concrètes de préservation et de restauration de l’intégrité des cycles hydrologiques.
En entamant notre exploration des savoirs liés à l’eau, nous ne soupçonnions pas à quel point reconstituer une partie du puzzle des connaissances sur l’eau et ses cycles allait bouleverser notre appréhension du monde.
Espérant que votre propre périple dans ce texte nourrisse aussi votre sensibilité et votre intelligence, nous vous souhaitons bonne lecture.

ISI – Initiatives et Solutions Interculturelles



Télécharger cette documentation:

Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau.pdf (44 Mo)
Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau-WEB.pdf (29 Mo)

Présentation des thématiques abordées

Cycles de l’eau

Où l’on découvrira qu’il n’existe pas un, mais de multiples cycles de l’eau jusque là trop peu étudiés, que les cycles du carbone et de l’eau sont liés, et que la connaissance de ces cycles permettrait de cultiver l’eau.

L’eau et les sols

Où l’on apprendra que les sols peuvent être des éponges pour peu qu’y soit cultivée la vie dans sa diversité.

L’eau et les plantes

Où l’on montrera que les forêts génèrent de la pluie sur les terres émergées et que le végétal crée de l’eau nouvelle.

L’eau et le climat

Où l’on verra que le principal gaz à effet de serre n’est pas le CO2, mais la vapeur d’eau, et que restaurer les cycles de l’eau perturbés pourrait être un outil majeur à la portée de l’humanité pour lutter contre le réchauffement climatique.

Initiatives régénératrices

Où l’on s’émerveillera de la démonstration qu’il est possible de transformer des déserts des édens fertiles et féconds.


Comprendre les cycles hydrologiques et cultiver l’eau
pour restaurer la fécondité des sols et prendre soin du climat

Rédaction : Jean-Luc Galabert

Version : 2 – 25 juillet 2022

Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau.pdf (44 Mo)
Comprendre-les-cycles-hydrologiques-et-cultiver-l-eau-WEB.pdf (29 Mo)

Cette documentation est librement reproductible selon la licence :
Attribution – Pas d’utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions
CC BY-NC-SA 4.0 – https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0

Partenaires

Bureau d’études Inter-Culturel, site La Vie Re-belle

Notre engagement

Réalisation d’une étude sur ce cycle de l’eau (Jean-Luc Galabert, consultant, bureau d’étude Inter-Culturel)

La Newsletter

La Newsletter

Qu'est ce qui se passe ISI?
Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir les dernières actualités d'ISI.

You have Successfully Subscribed!